Jeudi 11 avril : Emilie Bonnivard présente à l’Assemblée nationale et en Maurienne

Après avoir assisté au Comité Directeur de l’ANEM où elle est intervenue sur le sujet de la prédation et de la place des éleveurs en montagne, Emilie Bonniovard, députée de la Savoie, a voté contre le projet de loi PACTE, qui vise entre autres à privatiser les Aéroports de Paris.

L’élue savoyarde a ensuite eu le plaisir d’accueillir une classe de Villargondran avec son Maire Philippe Rossi, dans le cadre du Parlement des enfants. Ces derniers ont eu la joie de visiter les locaux de l’Assemblée nationale, d’assister à la séance, d’apercevoir la Bibliothèque, etc.

Ce même jeudi 11 avril, Emilie Bonnivard est rentrée Savoie pour participer à l’Assemblée générale d’Espace Belledonne à Arvillard en qualité de conseillère régionale, avant de se rendre jusqu’à 22h à la présentation du Schéma de cohérence territoriale de Maurienne.

Emilie Bonnivard s’engage contre la privatisation des aéroports de Paris

Aux côtés de Gilles Carrez et d’autres députés du groupe Les Républicains, Emilie Bonnivard, députée de la Savoie, a signé  la demande d’engagement de la procédure de référendum d’initiative partagée contre la privatisation des aéroports de Paris.

C’est la première fois en France que cette procédure est engagée et qu’une proposition de loi référendaire dépasse le seuil requis de 185 parlementaires. Si le Conseil constitutionnel valide le processus, il faudra ensuite recueillir les signatures de 4,5 millions d’électeurs afin de pouvoir organiser un référendum.

Avec plus de 105 millions de passagers en 2018, les aéroports de Paris constituent la plus grande porte d’entrée en France depuis l’étranger : le contrôle de ce groupe revêt donc un enjeu national majeur.

En conscience, l’élue savoyarde prend position contre la privatisation de ces aéroports pour tenir compte des erreurs du passé, et protéger nos infrastructures stratégiques.

Réunion de concertation régionale à Francin

Le lundi 8 avril, Emilie Bonnivard, conseillère régionale organisait une réunion de concertation et de bilan de l’action du Conseil régional en Cœur de Savoie, dans la Commune nouvelle de Porte de Savoie, à Francin. Près de 80 personnes étaient présentes à cette occasion. Elle remercie le maire Franck Villand et les services municipaux pour leur accueil.

Avec son Président Laurent Wauquiez, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a économisé plus de 300 millions d’euros en 3 ans. Sans augmenter les impôts, les investissements régionaux en soutien au secteur économique ont été considérablement accrus, le budget alloué à l’agriculture a doublé et les lycées peuvent bénéficier d’un plan Marshall de plus d’un milliard d’euros pour leur rénovation et leur mise en sécurité.

L’élue savoyarde a pu revenir sur les principaux projets soutenus par la Région dans ce secteur depuis 2015, pour un montant total de plus de 4,2 millions d’euros.  Elle a également échangé avec les participants afin de recueillir les remarques et leurs attentes pour bâtir la Région de 2030.

Enfin, la conseillère régionale a pu échanger avec les journalistes de RCF Savoie : retrouvez son interview en cliquant ici.

Signature du contrat vert et bleu Cœur de Savoie

Lundi 8 avril, Emilie Bonnivard, conseillère régionale, était présente à Montmélian pour la signature du contrat vert et bleu du territoire de Cœur de Savoie.

Avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’écologie ne s’arrête pas aux déclarations d’intentions. Des actes et des moyens sont mis en œuvre : avec son président Laurent Wauquiez , la Région engagé près de 2 millions d’euros pour le territoire de Cœur de Savoie dans le cadre d’un contrat Vert et Bleu.

Ce dispositif vise à l’identifier,  préserver et restaurer les réservoirs de biodiversité et les corridors écologiques, avec l’appui de plus de 15 partenaires : LPO, ONF, Fédération de chasse, Frapna, Fédération de pêche, associations locales et communes, etc. Ainsi que la Communauté de communes Cœur de Savoie et le Département.

Il s’agit du premier du genre Contrat signé en Savoie.

Emilie Bonnivard invitée de LCP pour évoquer la fiscalité et le pouvoir d’achat dans le cadre du Grand débat

Capture

Le mardi 2 avril, Emilie Bonnivard était l’invitée d’une émission spéciale de LCP, portant sur la fiscalité et le pouvoir d’achat des français à la suite du Grand débat.

L’élue savoyarde a réaffirmé l’urgence de baisser la pression fiscale qui pèse sur nos concitoyens, tout en rappelant les propositions du groupe Les Républicains, visant à redonner du pouvoir d’achat aux français.

Retrouvez ce débat en intégralité à partir de la minute 34, en cliquant ici.