La questure sans opposition

Pratique inédite et peu démocratique à l’Assemblée nationale : pas de poste de questeur pour le principal groupe d’opposition, uniquement 3 postes pour la majorité.
Pour qu’une assemblée fonctionne bien, il est essentiel de respecter un équilibre entre les différentes forces qui la composent.
De tout temps, quel qu’ait été le gouvernement, cet élément était respecté, signe d’un équilibre républicain garanti. C’est la première fois que cela arrive.
La questure, c’est aussi le contrôle du fonctionnement et des dépenses de l’Assemblée.
Un contrôle efficace, c’est un contrôle par essence qui n’est pas fait par soi-même ou ses amis. On ne peut être juge et partie.