Plan national loup : déception et écœurement

Déception et écœurement : nous avons, les élus de la montagne, toutes tendances politiques confondues travaillé ensemble pour faire évoluer le Plan Loup.

Nous ne sommes pas parvenus à ce que nous souhaitions, mais nous continuons à nous efforcer de convaincre.

Nous avions convenu, avec les députés En Marche (enfin deux députés qui se sont un peu intéressé au sujet, les autres jamais vu depuis juin dernier…), de faire une conférence de presse mi-janvier ensemble sur ce nouveau Plan.

Un quart d’heure avant cette conférence pourtant validée par eux, les deux députées nous disent ne pouvoir venir. C’est dommage l’union fait la force, la montagne a toujours travaillé dans cet esprit !

Et là 3 semaines plus tard, les députés En Marche communiquent seuls sur le Plan Loup. Voilà ils « communiquent ».

Cette attitude est pitoyable et indigne de l’esprit des élus de la montagne qui ont toujours su s’unir pour défendre les particularités de nos territoires…

En Marche arrière vers le pire de l’ancien monde !

Peu importe : nous on se bat pour que les attaques baissent cette année ! Eux ils communiquent…