Un avis sur le projet de réduction de la vitesse maximale à 80km/h

Appliquer uniformément et unilatéralement la vitesse maximale de 80 km/h sur l’ensemble de nos routes du réseau national et départemental, au lieu de 90 km/h sans adaptation, sans analyse des zones plus ou moins accidentogènes, est encore une fois une mesure particulièrement injuste pour les territoires ruraux, et dont on doute de l’efficacité réelle.

Que se passera-t-il lorsque une file de voiture sera bloquée derrière un poids lourd à 80km/h ? Sans aucune possibilité de dépassement, même sur des zones sûres, déjà toutes équipées de radars fixes ?

Je pense dans la 3ème circonscription à la D1006 ou à la D925.

Nous demandons au Premier Ministre, au moins, de laisser les Préfets et les Départements, analyser les zones à risques, et décider d’appliquer ou non les 80 km/h ou de maintenir les 90 km/h.

La proposition des Républicains est raisonnable, constructive et de bon sens. Nous verrons si cette ouverture sera reprise, au bénéfice de la sécurité de nos concitoyens et du maintien, pour nos concitoyens usagers quotidiens de la route, de conditions acceptables pour leurs déplacements.

Nous ne voulons plus de décisions prises depuis Paris, sans aucune prise en compte de la réalité du quotidien de nos concitoyens et de la diversité des territoires.