Souvenir et mémoire de la déportation

Mémoire.JPG

Assemblée générale des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation en Savoie, à Montmélian : beaucoup d’émotion en écoutant Christian Desseaux, 92 ans, ancien jeune résistant déporté, et beaucoup de gratitude pour tous les témoignages organisés avec les enseignants dans les collèges et les lycées, par l’association, avec Christian.

Nous avons observé une minute de silence pour les victimes de la barbarie terroriste.

S’il est important de ne pas mélanger toutes les mémoires, une chose est certaine partout et toujours : toute action visant à éradiquer des femmes, des hommes des enfants, en raison de leur croyance, de leurs valeurs, de leur culture ou de leur ethnie, est le plus atroce des crimes, celui contre l’humanité.

Aujourd’hui, c’est ce que nous vivons au travers du terrorisme et ce que vivent dans une violence inouïe certaines minorités ethniques et religieuses.

C’est insupportable de se dire que tout cela se passe ici et maintenant, encore aujourd’hui, alors que nous savons.

Rien n’excuse ni ne justifie de tels actes. Souvenons-nous.