Priorité à la sécurité de nos concitoyens

Je suis intervenue en séance sur la priorité qui doit être donnée à la sécurité de tous nos concitoyens, après que 250 innocents sont morts ces dernières années dans des attaques terroristes sur le sol français.

L’idée est tout simplement d’interdire à des personnes bi-nationales d’entrer sur le territoire français quand elles ont été sur des territoires d’opérations de groupements terroristes, dans des conditions susceptibles de les conduire à porter atteinte à la sécurité publique, lors de leur retour sur le territoire français.

Il s’agit d’un amendement de bon sens, qui protège tous les Français, quelles que soient leur origine, leurs idées ou leur confession.