Audition concernant les finances

Audition Migaud.JPG

Audition de Didier Migaud sur nos finances, et de Gérald Darmanin : le bilan de la Cour des Comptes est sévère.

Le seul facteur expliquant que nous sommes en-dessous des 3% de déficit est la croissance importante de la fin d’année dernière.

Les dépenses de l’Etat ont augmenté. Alors qu’il contraint les collectivités à ne pas augmenter de plus de 1,3% ses dépenses de personnel, l’Etat a augmenté de 6% les siennes.

Alors que la dette en Espagne, en Allemagne et aux Pays-Bas se stabilise dans leur PIB, pour nous, elle continue à augmenter, et fait peser sur les Français un risque de paiement d’intérêts extrêmement lourd (+1% sur les taux d’intérêt, c’est 2 milliards en plus la première année et 19 milliards la 10e année).

Et dans tous ça, les Français ont vu leurs impôts et prélèvements augmenté de près de 1% en 2017 !

Aucune économie, un déficit qui se creuse et des Français toujours plus mis à contribution… Il y a un problème dans la gestion de l’Etat !