Lévothyrox : demande de la reconnaissance officielle de crise sanitaire

J’ai récemment alerté la Ministre des solidarités et de la santé, madame Agnès Buzyn, sur la crise résultant de la mise sur le marché d’une nouvelle formule du Lévothyrox, médicament prescrit aux personnes atteintes de dysfonctionnements de la glande thyroïde.

Près de 15 000 signalements ont été reçus par les centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) de la part de patients qui ont à subir de lourds effets secondaires qui handicapent leur vie quotidienne, comme des maux de tête, des vertiges, des douleurs musculaires, des crampes et même des chutes de cheveux.

Un an après la mise sur le marché de cette nouvelle formule du Lévothyrox par le laboratoire Merck, le scandale reste entier malgré la détresse de patients qui souffrent et se mobilisent afin de faire retirer le nouveau médicament.

Je m’associe à la demande de collectifs de patients pour obtenir la reconnaissance officielle de crise sanitaire et ai saisi en ce sens la ministre.

J’ai demandé quelles mesures elle entend prendre pour accélérer le processus afin d’apporter l’aide attendue par ces patients et ainsi restaurer la confiance des Français dans les médicaments.