Inaugurations en Haute-Maurienne Vanoise

Inaugurations HMV.jpg

Ce 7 juin 2018, inauguration de réseaux d’irrigation agricole en Haute-Maurienne : l’Europe, la Région, le Département et l’Agence de l’Eau aux côtés des collectivités de Haute-Maurienne et des agriculteurs, pour un projet innovant et performant en pleine zone Beaufort.3 réseaux d’irrigation agricole à Aussois, Sollières-Sardières et Lanslebourg-Lanslevillard ont été inaugurés.

Sur ce territoire, contrairement à ce que l’on pourrait penser, en raison de conditions météorologiques spécifiques (faiblesse des précipitations), des réalités géologiques (sols retenant difficilement l’eau) et face aux évolutions climatiques (plusieurs sécheresses depuis 2003), des réseaux d’irrigation ont été conçus afin de sécuriser et d’augmenter la productivité fourragère, enjeu vital pour la pérennité de ces exploitations en pleine zone Beaufort, dont 75 % du fourrage doit venir de la zone géographique conformément à l’AOP.

L’irrigation mise en œuvre concerne exclusivement des surfaces fourragères, prairies naturelles ou temporaires, le but n’étant pas d’irriguer la totalité des surfaces des communes mais d’assurer le minimum hydrique à des surfaces restreintes à fort potentiel.

Engagés depuis 2003, ces projets portés par le Groupement Intercommunal de Développement Agricole (GIDA) de Haute-Maurienne, ont bénéficié de financements à hauteur de 70 %.

Vice-Présidente de la Région en charge de l’Agriculture, j’avais soumis au vote du Conseil régional en 2016, un soutien global de la Région à hauteur de 1,3 million d’euros, pour ces 3 réseaux.

L’Europe, dont les fonds agricoles sont gérés par la Région, a contribué à hauteur de près de 900 000 euros et le Département à hauteur de 175 000 euros aux travaux, celui-ci ayant auparavant largement contribué aux études nécessaires à la réalisation du projet, de même que la Région avant 2015.

L’ensemble des élus des communes concernées qui ont œuvré à la concrétisation et au financement de ces réseaux, agriculteurs et participants, dont Martial Saddier, présent au titre de son mandat de Président du Comité de bassin Rhône-Méditerranée-Corse, se sont félicités de l’aboutissement de ce projet, qui sécurise pour les 30 prochaines années l’agriculture de qualité en Haute-Maurienne, pilier de l’économie locale.

Bravo à Céline Clavel, du GIDA, pour tout le travail qu’elle a réalisé !

L’après-midi, à Sollières-Sardières : inauguration de l’extension et de la rénovation de l’école, de l’installation d’une chaufferie bois, et d’un logement municipal, avec le soutien du Département de la Savoie, de la Région et de l’Etat : un magnifique moment aux côtés de Jean-Louis Bougon, Maire-délégué de la commune et de Jacques Arnoux, Maire de la commune nouvelle de Val Cenis.

Les petits montagnard ont l’air heureux de disposer d’une salle de jeu à l’intérieur et d’avoir assisté à l’éclosion de 6 petits poussins dans leur classe.

Préservons la vie de nos villages. La montagne c’est avec des hommes et des femmes qui y vivent, qui y travaillent, qui magnifient aussi ce que la terre peut donner.