Examen du projet de loi « avenir professionnel »

Avenir proSur le texte Avenir professionnel et formation : création d’une nouvelle structure hypercentralisée, peu efficiente en termes de dépense publique, pour l’orientation professionnelle.

C’est juste tout le contraire qu’il faut faire : consolider l’échelon régional, au plus près des besoins territoriaux, échelon d’orientation qui existe déjà au travers des Services publics régionaux d’orientation.

J’ai défendu un amendement visant à renforcer ce que les Français attendent : plus d’efficacité, plus de proximité territoriale, stop à la création d’usines à gaz coûteuses éloignées du terrain…

Merci à Stéphanie Pernod-Beaudon pour son travail et ses alertes sur ce texte recentralisateur.