Des parlementaires européens en Savoie au sujet de la prédation du loup

 

Une journée très importante organisée par Michel Dantin, député européen : les parlementaires européens en Savoie, avec le Préfet de Région, sur le terrain, pour mieux prendre en compte la réalité de la présence des loups et de leurs effets sur l’élevage dans les Alpes.

La population de loups augmente de 30% par an, nous avons en France 57 zones de présence permanente, c’est-à-dire de meutes (plus de 60 en Italie), une colonisation exponentielle. Près de 500 loups sur le territoire national.

Entre les loups à l’état sauvage (bientôt 500), et les 500 loups en captivité sur le territoire national, on a plus de 1 000 loups en France.

Il va falloir a un moment se poser la question de la régulation. Le loup n’est plus une espèce en voie d’extinction, le pastoralisme… si !

Lors de cette journée : visites et témoignages riches d’Hubert Covarel, de Maurice Girard, d’Hubert Paraz, de Léonard et Amandine Mousset, de Cédric Favre, tous éleveurs ovins ayant subi des attaques importantes sur leurs troupeaux.

Ils nous ont expliqué les conséquences sur leur travail, sur le vie quotidienne, leur vie de famille, la conduite de leur troupeau, leur vision des choses, eux les premiers « amoureux » et défenseurs de la nature et de la biodiversité de montagne dans tout ce qu’elle a de plus riche.

Personne n’accepterait de subir dans son quotidien, ce qu’ils subissent.