Point sur la prédation du loup

Rencontre pastoralisme loup - Chaussy - septembre 2018 (1)

Samedi, j’ai souhaité faire le bilan en Savoie, avec les éleveurs, des attaques subies sur les troupeaux par la prédation, après la première année de mise en œuvre du nouveau Plan national loup.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, sans changement de notre approche, et considérant que la « cohabitation » est possible, l’été a été plus qu’éprouvant pour les éleveurs savoyards : 305 constats d’attaques pour 1209 bêtes tuées.

Si le chiffre stagne et est contenu cette année, c’est malheureusement dû aux changements de pratiques des éleveurs, qui montent leur bêtes plus tard en alpages, et les redescendent plus tôt, à la mi-août ! Les animaux ne mangent plus de la bonne herbe, ne pâturent plus, bref, si c’est cela l’agriculture durable du 21ème siècle, il y a de réelles contradictions dans l’air !

Je tiens à dire que les attaques ont lieu même avec toutes les mesures de protection mobilisées.

Ce sont les messages que je ferai passer au Groupe national Loup à la fin du mois.