Amendement sur le budget du sport 2019

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai voté ce soir pour un amendement de notre collègue Marie-Georges Buffet, ancienne Ministre des sports, communiste, qui proposait quelque chose de très juste : que la taxe sur les paris sportifs, affectée à un pourcentage minime (1,80%) au sport, ne sois pas plafonnée, mais bénéficie bien de l’explosion des recettes des paris sportifs en ligne, qui aujourd’hui tombe entièrement dans les caisses de l’Etat.

Le plafond fixé dans le Projet de Loi est de 34,6 millions alors que le sport devrait bénéficier, si ce plafonnement n’était pas imposé, de 90,2 millions.

Comme d’habitude, la majorité n’a pas su saisir cette opportunité… quelle déception.