Dispositif TODE : des avancées

Une avancée positive grâce et seulement grâce aux députés pour l’emploi dans les filières agricoles employeuses de main-d’œuvre.

Nous avons réussi à 61 voix contre 60 à sauver l’exonération des charges sur les travailleurs saisonniers en agriculture jusqu’à un salaire équivalent à 1,20 SMIC.

Nous nous rapprochons juste du rétablissement du dispositif que le Gouvernement avait totalement supprimé au début du Projet de Loi de Finances.

Encore une fois, j’ai défendu nos filières arboricoles, viticoles, maraîchères et pépiniéristes.

J’avais demandé un rétablissement du dispositif jusqu’à 1,25 SMIC. Nous sommes arrivés à 1,20.

On a sauvé pour une petite année, à peu près, le dispositif.