Des choix fiscaux dénoncés depuis bien longtemps

Depuis un et demi, je dénonce, sans discontinuer, comme députée membre de la Commission des finances, les choix fiscaux injustes du Gouvernement et l’augmentation des prélèvements sur les classes moyennes et populaires.

Il y a plus de deux mois, en discussion budgétaire, je m’opposais lors de la discussion générale, à l’augmentation de la fiscalité sur les carburants, de même que lors de mes interventions en Commission et en Séance.

J’appelais le Gouvernement à geler cette hausse prévue pour 2019.

En Commission, nous n’avons cessé d’alerter depuis plus d’un an sur ces choix qui ont dégradé le pouvoir d’achat de nos concitoyens.

Je regrette, plus que jamais, que le Gouvernement n’ait pas entendu nos alertes.

Je posterai quelques vidéos montrant que nous n’avons cessé d’essayer d’infléchir ces décisions dont nous savions qu’elles auraient un impact sur le pouvoir d’achat.