Disparition de Gaston Maulin

J’ai appris avec beaucoup de tristesse et d’émotion la disparition de Gaston Maulin.

Mes pensées émues vont d’abord à Maryse, son épouse, et aux enfants de Gaston, dont Alexandre que je connais bien.

Gaston Maulin était un visionnaire, un travailleur acharné, un homme déterminé et de confiance. Il était un grand homme comme on peut le dire de quelqu’un dont les qualités auront durablement façonné la vie et l’avenir de milliers d’autres et de tout un territoire.

Les Sybelles ne se seraient certainement jamais faites sans lui et tous les acteurs, élus et socioprofessionnels du territoire, qu’il a su convaincre. Or, ce domaine exceptionnel s’est construit à un moment stratégique, où la Maurienne avaient terriblement besoin de passer un cap, de rayonner, d’offrir une expérience montagne renouvelée.

Nous lui devons beaucoup, comme artisan et investisseur majeur au bénéfice de la vie dans ces territoires de montagne, auxquels nous sommes tant attachés.

Gaston Maulin et Maryse, son épouse, c’est aussi une grande générosité, de très nombreuses causes aidées et associations accompagnées.

Gaston Maulin restera inspirant pour l’élue que je suis, comme le sont les femmes et les hommes de cœur et de conviction qui ont façonné, avec courage et prise de risque, notre vallée.

Je me suis rendue aux obsèques de Gaston Maulin le 15 février.