En avant pour les élections européennes!

En avant pour les élections européennes : un trio de tête qui conduira la liste Les Républicains aux Européennes incarnant la compétence, la diversité des sensibilités de droite et le renouvellement.

François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean.

Le premier est philosophe, attaché à l’objectivité et à la vérité, loin des petites phrases et raccourcis qui ne cessent d’abimer notre démocratie (et dont les médias et les opposants sont malheureusement si friands pour «descendre » quelqu’un) ; la seconde est une figure montante comme élue de Paris et Vice-présidente à la culture de Valérie Pécresse, proche de François Baroin ; le 3ème est un excellent député européen sortant, spécialiste des questions de terrorisme et soutien d’Alain Juppé, mais qui est toujours resté fidèle à sa famille politique.

La liste complète tiendra compte des territoires, du renouvellement mais aussi de l’expérience de députés sortants.
Renouvelée mais expérimentée : telle sera en effet notre liste, car nous voulons éviter de tomber dans les excès que La République En Marche a connus, avec des députés tous débutants qui ne se sont pas rendu compte des effets néfastes de leurs décisions…

Nous voulons écrire une nouvelle page pour reconstruire une Europe qui s’est trop éloignée de ses peuples et qui ne protège plus suffisamment les Européens.

Quelle Europe voulons nous construire ?

Nous voulons construire un projet européen ambitieux, qui investit mais protège réellement nos économies et nos entreprises ;
Une Europe humaine, qui intègre mais qui contrôle beaucoup mieux l’immigration ;
Une Europe qui nous protège des effets injustes d’une mondialisation totalement dérégulée ;
Une Europe qui investit massivement dans des projets de recherche au service des peuples (Alzheimer, cancer, etc.) et dans une agriculture solide, respectueuse de l’environnement et préservée ;
Une Europe plus juste et unifiée en matière fiscale afin d’éviter tous les dumping, opposant les pays les uns aux autres et provoquant rejet de l’Europe ;
Une Europe qui renforce ses investissements en faveur de grands projets qui lient davantage les peuples et les économies européennes.

Une Europe forte qui défend, protège, renforce, soutient et respecte ses pays membres.

Nous serons pragmatiques, ambitieux, exigeants et enthousiastes afin de construire cette nouvelle Europe. Si nous continuons ainsi, en renforçant ce qui créé de la défiance, l’Europe sera perdue…

Nous ne voulons plus d’une Europe des normes trop contraignantes, une Europe des « postures », déconnectée, qui ne sait pas adapter ses exigeances pour protéger ce qui nous est cher (pastoralisme face à la prédation par exemple).

Ni européens béats, ni anti-européens, nous voulons construire une Europe qui corresponde à ce que les Français et les Européens en attendent, concrètement, utilement, afin de redevenir européens de cœur et de conviction.