Grand Débat à Chamoux-sur-Gelon: Emilie Bonnivard au contact des Savoyards

Le lundi 4 mars, Emilie BONNIVARD, députée et conseillère régionale, a organisé une réunion publique dans le cadre du Grand Débat, à Chamoux-sur-Gelon en Savoie, accueillie par monsieur le Maire, René Aguettaz.

Bernard RATEL, président des Ateliers de Maurienne, a animé cette rencontre pour laquelle une cinquantaine de personnes ont répondu présentes.

Après des échanges organisés en ateliers pour permettre à chacun de s’exprimer, de nombreuses propositions ont été faites. Parmi celles-ci figurent : une demande de plus de justice fiscale ; un renforcement de la lutte contre la fraude fiscale ; une suppression de la hausse de la CSG sur les retraités ainsi qu’une indexation des pensions de retraite sur l’inflation ; une meilleure explication et connaissance des dépenses de l’Etat ; une demande de plus de proximité et d’humanité entre l’Administration et les administrés en zone rurale où l’on ressent un abandon progressif des services publics (fermeture de gares, les robots remplacent les hommes et les femmes -machines à billets-, difficulté d’obtenir des réponses, etc.), etc.

Un certain nombre de points ont fait débat tels que :

– Les solutions pour augmenter le pouvoir d’achat (baisse des taxes et des charges sociales, hausse des salaires ?) par rapport à un coût de la vie qui a fortement augmenté sans que les salaires et les pensions ne suivent,
– Les moyens à employer afin de diminuer les dépenses publiques ;
– Le développement des transports en commun et des énergies propres, de même que l’amélioration de l’efficacité énergétique dans l’habitat (remplacement d’anciens poêles à bois polluants, par des nouveaux plus performants)
– Agriculture locale et de qualité sans constamment critiquer les agriculteurs et leur « apprendre » leur métier ;
– Mise en place du vote obligatoire ;
– Conséquences de la réduction du nombre de parlementaires ;
– Renforcement de la responsabilisation des individus et du sentiment d’appartenance à la société (renforcement de l’instruction civique à l’école et d’un service civique obligatoire, etc).
– etc.

La richesse des débats au cours de cette soirée démontre que nos concitoyens expriment le besoin de mieux comprendre comment fonctionne notre pays et ont toujours plus soif de débat avec leurs élus.

Un compte-rendu exhaustif de cette réunion a été réalisé et sera transmis à la Mission chargée du Grand Débat. Il sera transmis aux participants et bientôt mis en ligne sur ce site internet.