La montagne en sursis : quel avenir pour le pastoralisme ?

Le 14 mai, Emilie Bonnivard, députée de la Savoie et conseillère régionale,organisait une projection-débat autour du film «La Montagne en sursis»à l’Assemblée nationale, avec le soutien de l’Association Nationale des Élus de Montagne (ANEM). Françoise Thevenas et Fabien Champarnaud, présidente et directeur général de la Mutualité Sociale Agricole ; ainsi que Bernard Dinez, président du Syndicat Ovin de la Savoie ont répondu présents à l’invitation.

Le court-métrage réalisé par David Le Glanic relate les difficultés psychiques, physiques et économiques rencontrées par les éleveurs et leurs familles en raison de la prédation. Les témoignages de Philippe Rossat, Séverine Termignon, Céline et Bernard Dinez, éleveurs en Maurienne, de Pascal Thevenot, médecin du travail de la MSA et de Colette Violent, administratrice en charge du dossier à la MSA, ont enrichi le débat.

Une vingtaine de députés et sénateurs étaient présents.Ils ont fait part de leur volonté de diffuser ce film de 12 minutes, montrant la détresse humaine et animale ainsi que les sentiments d’injustice et d’impuissance consécutifs à la prédation.Malgré tout,l’espoir et la passion de leur métier permettent aux éleveurs de tenir dans ce contexte difficile.

Pour Émilie Bonnivard l’objectif de cette projection-débat était de« faire comprendre, sentir, saisir aux parlementaires-qui ne sont pas nécessairement directement confrontés au sujet-la difficulté vécue dans les territoires touchés pour qu’ils puissent se mobiliser.Il existe un fossé entre la réalité de la présence du loup dans nos montagnes et l’image d’Epinal que l’on peut s’en faire lorsqu’on n’est pas directement concerné par la prédation. Il est donc nécessaire que le public et les élus perçoivent cette réalité complexe afin de lever leurs préjugés. Pour cela, le film réalisé pour la MSA avec le Syndicat Ovin des éleveurs de Savoie, est très parlant. Il touche au cœur en montrant tout simplement la réalité».

Les services de l’Etat en Savoie, le président de la Chambre d’Agriculture Savoie Montblanc, Cédric Laboret, la FNSEA,ainsi que la Confédération paysanne ont également répondu présents à l’invitation de la députée, tout comme l’USAPR, association représentant les communes concernées par le risque de prédation.

Regardez gratuitement le film « La Montagne en sursis » en cliquant ici.