NOUVELLES AIDES AUX COMMERCES DES STATIONS

Avec les collègues députés de la montagne, que je remercie, nous avons adressé ce courrier au Premier ministre pour que personne ne soit oublié dans les nouveaux dispositifs :

Notre mobilisation soutenue, presque « harcelante », pendant toutes les vacances de Noël auprès des Cabinets des Ministres concernés a en partie payé !

Une partie de nos demandes a été entendue pour nos commerces de stations (pharmacies, supérettes, commerces de bouche, magasins de sport, etc.). Ces entreprises, si elles ont perdu au moins 70% de leur chiffre d’affaires pourront avoir accès au dispositif d’aide équivalent à 20% de leur chiffre d’affaires de 2019, dans la limite de 200 000 euros par mois, et à partir de décembre. La question des centres de vacances est en passe d’être réglée, ainsi que celle des hébergeurs professionnels (résidences de tourisme), avec l’obtention de la couverture d’une part importante de leurs charges fixes (loyers, etc.). Mais les aides sont loin d’être une fin en soi, et nous souhaitons ardemment ouvrir. Car notre objectif est de sauvegarder notre tissu économique et nos entreprises.

Enfin, les viticulteurs très impactés par la crise, en Savoie encore plus qu’ailleurs, pourront donc bénéficier de l’aide du fonds de solidarité renforcé :

– S’ils perdent 50% de leur chiffre d’affaires, ils bénéficieront d’une indemnisation de 15% de leur CA 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois

– S’ils perdent 70% de leur chiffre d’affaires, ils bénéficieront d’une indemnisation de 20% de leur CA 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois. Reste encore des cas à traiter comme les difficultés de certains double-actifs, des créateurs ou repreneurs de commerces, etc.