Cérémonies de Libération de Villargondran et de Saint-Jean-de-Maurienne le 2 septembre

Ces cérémonies sont des moments forts, tant le souvenir de ces heures noires pour les habitants de la vallée, où incendies destructeurs et tirs meurtriers ont marqué la Maurienne et ses habitants reste vif.

L’armée nazie n’a eu aucun état d’âme lors de son repli vers l’Italie à l’égard de la vallée, où de nombreux maquisards s’étaient cachés.

À tous ceux et à toutes celles qui ont sacrifié leur vie pour notre liberté, ces cérémonies rendront un hommage éternel. La notion de Liberté prend tout son sens lorsque l’on donne sa vie pour son peuple, pour son pays. La paix, nous ne le mesurons pas toujours, est notre bien le plus précieux.

Cette manifestation du souvenir a permis d’évoquer nos soldats aujourd’hui déployés sur différentes théâtres d’opération, qui tous les jours, risquent leur vie pour notre sécurité et nos valeurs fondamentales, au premier rang desquelles la liberté.

Emilie Bonnivard a tenu à remercier les Maires de Villargondran, Philippe Rossi, et de Saint-Jean-de-Maurienne, Philippe Rollet, ainsi que leurs conseils municipaux, pour l’organisation de ces deux cérémonies qui marquent la Mémoire de notre vallée et de notre pays. Ses remerciements sont allés aussi au Sous-préfet, aux très nombreux Porte-drapeaux toujours fidèles, aux musiciens et aux autorités civiles et militaires qui ont rendu ces cérémonies possibles.