Le Président de la République interpelé sur le chantier du Lyon-Turin

20170719 - Macron TDF (2)Aujourd’hui la Savoie et notre belle vallée de Maurienne étaient heureuses d’accueillir une superbe étape du tour, de même que le Président de la République, arrivé à Saint-Martin-d’Arc.

J’ai saisi cette opportunité de l’accueil républicain pour lui remettre en main propre un courrier sur le chantier du Lyon-Turin. Comme candidat à la présidentielle, il avait été le premier à affirmer son soutien à la nouvelle liaison ferroviaire. Nous avons besoin qu’il puisse le réaffirmer.

J’ai l’honnêteté de dire que j’ai rencontré un Président indéniablement à l’écoute et connaissant le dossier.

Présentation du Plan fruit du Conseil régional

20170718 - Visite Région Plan fruitVisite de terrain en Drôme, pour présenter le Plan fruit du Conseil régional à Loriol puis à Lorifruit, très belle coopérative.

8,5 millions d’euros de financement régional pour la filière, avec un triple objectif : rénover les vergers les plus anciens, investir pour améliorer les conditions de travail et la valeur ajoutée des exploitations, protéger les vergers face aux aléas climatiques.

Mais ce qui aiderait le plus les producteurs, c’est que les distributeurs cessent la course systématique aux prix les plus bas. Cette course aux prix tuera notre agriculture au bénéfice de l’agriculture intensive d’autres pays plus adaptés à ce mode de production, et dont les gens ne veulent pas en fait.

L’Espagne vend des pêches à 0,98cts pièce. Nos producteurs vendent à perte, car leur prix de vente minimum serait 1,30cts pièce.

Voilà tout est dit, consommateurs : privilégions nos produits régionaux !

Face à la prolifération des prédateurs, les Régions Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur se mobilisent pour protéger le pastoralisme

20170717 - Réunion LoupAlors que Nicolas Hulot vient d’annoncer un quota de prélèvement de 40 loups sur la période juillet 2017 – juin 2018, nous avons tenu, avec ma collègue Vice-présidente à l’agriculture de la Région PACA, une réunion de travail à Valence avec des représentants nationaux de la profession agricole, l’Union pour la Sauvegarde des Activités Pastorales et Rurales (USAPR) et son homologue de la Région PACA, pour élaborer des propositions concrètes et précises au nouveau gouvernement.

Nous prévoyons également d’organiser une réunion de travail à Bruxelles en fin d’année avec les principales régions européennes touchées par la prédation, dans un objectif de faire évoluer la législation européenne, qui, 25 ans après le classement du loup en espèce strictement protégée, n’est plus adaptée à la réalité de la prédation, et met durablement en danger désormais la préservation du pastoralisme, l’élevage en montagne et le métier de nombreux éleveurs.

Les attaques sont de plus en plus en plus nombreuses, les victimes également, malgré des troupeaux protégés tels que l’Europe l’exige dans 90% des cas, et un coût qui s’élève à 26 millions d’euros en 2016 en France.

Parallèlement, les conflits d’usage en montagne dont de plus en plus prégnants, malgré la sensibilisation mise en œuvre.

Il est temps de remettre les choses à plat et de réformer ce système qui n’est plus du tout adapté.

Budget 2017 : une Loi de finances rectificative était nécessaire

Eu égard aux insincérités du budget de l’Etat 2017, nous avions demandé, conformément à ce que le Conseil constitutionnel avait préconisé en fin d’année dernière, une Loi de finances rectificative. Elle aurait permis d’ajuster le budget 2017, mais sur la base de vrais choix politiques et de priorités débattues à l’Assemblée, comme c’est en majeure partie le cas quand des décalages budgétaires sont trop importants.
Lire la suite